Comment ça marche ?

La souscription à une offre Girardin Agricole est susceptible de permettre à des contribuables d’obtenir une réduction d’impôts sur le revenu, supérieure au montant de leur apport. En contrepartie, cet apport est réalisé à fonds perdus au bénéfice du développement de l’économie Outre-Mer.

 

Découvrez le dispositif Girardin Agricole

La souscription au capital des SAS DOM COM est ouverte à des contribuables imposables en France en vue de leur permettre d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu, supérieure au montant de leur apport. Aucun versement de dividendes ou de revenus, et aucune répartition de bénéfices, ne sont prévus pendant la durée de conservation des actions. Lors de la cession des actions au terme de 5 ans de détention, aucun boni de liquidation n’est à attendre. L’apport effectivement réalisé ne sera donc pas restitué ou remboursé. Par conséquent, la souscription au capital des SAS DOM COM est réalisée à « fonds perdus » en contrepartie d’un avantage fiscal et ne doit pas être envisagée comme un placement patrimonial ayant vocation à servir un rendement pendant sa durée de détention. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement.


Un avantage fiscal potentiel accessible dès 3 000 € d'impôt


Un dispositif éthique et solidaire accessible en ligne

 

Un avantage fiscal potentiel accessible dès 3 000 € d'impôt

En échange de votre souscription à l’offre Girardin Agricole, vous pouvez potentiellement bénéficier d’une réduction d’impôt supérieure à votre apport financier.

Votre apport représente, en fonction de la période de souscription, entre 80 % et 84 % de la réduction d’impôt souhaitée.

La réduction est acquise pour l’année en cours, et peut être répétée chaque année. Vous bénéficiez ainsi, chaque année, d’un gain de pouvoir d’achat supplémentaire en réduisant l’impact financier de votre impôt sur le revenu. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chacun et susceptible de modifications ultérieures. Vous êtes tenus de détenir les titres pendant une durée de 5 ans.

 

Un dispositif éthique et solidaire accessible en ligne

En investissant dans un projet Girardin Agricole, vous participez au développement économique de l’agriculture guyanaise et aidez des populations méritantes.

Votre investissement fiscal soutiendra notamment la communauté Hmong, un peuple montagnard du Haut-Laos d’origine sino-tibétaine qui a fui la répression dont il a été victime à la fin de la guerre d’Indochine et s’est installé en Guyane dans les années 70 pour y recréer une activité agricole qui était en perdition.

Grâce à eux, l’agriculture guyanaise est en forte croissance ces dernières années.

 

Comment souscrire sur la plateforme ?

Etape 1 : Renseignez votre profil investisseur et bénéficiez d'un conseil sur votre investissement

Etape 2 : Evaluez votre réduction d'impôts 2018 grâce à notre simulateur directement en ligne

Etape 3 : Investissez et validez votre souscription dans un de nos projets disposant du macaron Girardin Agricole

Etape 4 : Recevez votre attestation à fournir dans votre déclaration de revenus et bénéficiez de votre réduction d'impôts

 

Créer un compte et évaluer sa réduction d'impôts

 

Existe-t-il un risque de remise en cause de l’avantage fiscal ?

L’investissement en Girardin Agricole nécessite, pour qu’il n’y ait pas de reprise de l’avantage fiscal, que l’investissement financé soit éligible à l’article 199 undecies B du code général des impôts, que la société bénéficiaire des apports au capital des investisseurs emploie les fonds conformément à la convention d’investissement prévue et que l’exploitant agricole exploite et entretienne les actifs issus de cet investissement pendant une durée de 5 ans correspondant à la période de détention des titres ayant donné lieu à l’avantage fiscal. 

Dom Com Invest s’appuie sur une équipe en Guyane pour la mise en place et le suivi des opérations et notamment pour s’assurer du respect de ces règles et veiller en cas de besoin au suivi des actions à mener.

En cas de remise en cause de l’avantage fiscal, l’investisseur perd à la fois son investissement et doit rembourser à l’administration fiscale l’économie d’impôt dont il a pu bénéficier.

Pour encadrer ce risque, Dom Com Invest a obtenu plusieurs validations de l’administration fiscale, tant sur la structuration des opérations que sur l’éligibilité et l’utilité des investissements privilégiés.

A ce jour et bien que les performances passées ne préjugent pas des performances futures, depuis 2011, date des premières sociétés par actions simplifiées créées et administrées par Dom Com Invest pour financer la filière agricole guyanaise, l’encours remis en cause par l’administration fiscale s’élève à 0% des sommes investies.

 

 

LA SOUSCRIPTION AU CAPITAL DES SAS DOM COM EST RÉALISÉE À « FONDS PERDUS » EN CONTREPARTIE D’UN AVANTAGE FISCAL ET NE DOIT PAS ÊTRE ENVISAGÉE COMME UN PLACEMENT PATRIMONIAL AYANT VOCATION À SERVIR UN RENDEMENT PENDANT SA DURÉE DE DÉTENTION. RISQUE DE PERTE TOTALE OU PARTIELLE DE LA RÉDUCTION D’IMPÔT EN CAS DE NON-RESPECT DES CONTRAINTES LÉGALES ET RÉGLEMENTAIRES PENDANT LA PÉRIODE DE DÉTENTION DES PARTS (MINIMUM LÉGAL DE 5 ANS) ET PENDANT LE DÉLAI DE REPRISE COMPLÉMENTAIRE (3 ANS APRÈS).

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation, permettre l’élaboration de statistiques sur le site, via des messages envoyés par Les Entreprêteurs et sur les réseaux sociaux.
Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser ce site internet.
close