Notre expertise

23 ans d’expertise dans les dispositifs de défiscalisation outre-mer

Avec l’appui de son fondateur, opérateur historique du marché de la défiscalisation outre-mer depuis 1995, Dom Com Invest a conçu et développé l’offre Girardin Agricole qui a participé au financement de plus de 130 millions d’euros d’investissements productifs en Guyane depuis 2011.

Dom Com Invest engage sa responsabilité sur l’information transmise et sur la bonne fin des opérations d‘investissement proposées conformément à la réglementation et à sa charte de déontologie enregistrée à la Préfecture de police de Paris.

 

Une solution d’économie d’impôts exclusive

Fort de son expérience et son réseau, Dom Com Invest a mis en œuvre une solution défiscalisante dénommée Girardin Agricole.

Elle organise et administre les conditions pour permettre à des contribuables intéressés de participer financièrement au développement économique de la filière agricole guyanaise et d’obtenir, à cette occasion, des avantages fiscaux.

 

La défiscalisation outre-mer : une activité réglementée, un opérateur reconnu

La société Dom Com Invest finance en Guyane des investissements indispensables au développement du secteur agricole et éligibles de plein droit au dispositif prévu par l’article 199 undecies B du CGI. Son activité de défiscalisation outre-mer vous permet d’obtenir des avantages fiscaux. Elle est réglementée par l’article 242 septies du Code Général des Impôts.

Dom Com Invest est enregistrée à la préfecture de Paris sous le n° M-D-O-M-2016-75-013 en qualité d’opérateur outre-mer et s’appuie sur des résultats avérés pour des contribuables soucieux de l’utilité de leur impôt.

LA SOUSCRIPTION AU CAPITAL DES SAS DOM COM EST RÉALISÉE À « FONDS PERDUS » EN CONTREPARTIE D’UN AVANTAGE FISCAL ET NE DOIT PAS ÊTRE ENVISAGÉE COMME UN PLACEMENT PATRIMONIAL AYANT VOCATION À SERVIR UN RENDEMENT PENDANT SA DURÉE DE DÉTENTION. RISQUE DE PERTE TOTALE OU PARTIELLE DE LA RÉDUCTION D’IMPÔT EN CAS DE NON-RESPECT DES CONTRAINTES LÉGALES ET RÉGLEMENTAIRES PENDANT LA PÉRIODE DE DÉTENTION DES PARTS (MINIMUM LÉGAL DE 5 ANS) ET PENDANT LE DÉLAI DE REPRISE COMPLÉMENTAIRE (3 ANS APRÈS).

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation, permettre l’élaboration de statistiques sur le site, via des messages envoyés par Les Entreprêteurs et sur les réseaux sociaux.
Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser ce site internet.
close